THE GAME

Dans un futur sombre, un jeu télévisé a été créé par les vampires pour contrôler ce qu’il reste de l’humanité. Chaque année, vingt-cinq filles et vingt-cinq garçons, tous âgés de dix-huit ans, sont sélectionnés pour participer THE GAME.

Le vainqueur de The Game deviendra un vampire, les autres mourront…

couverture the game 1.jpg
THE GAME 1 : La sélection

Dans un futur sombre, un jeu télévisé a été créé par les vampires pour contrôler ce qu’il reste de l’humanité. Chaque année, vingt-cinq filles et vingt-cinq garçons, tous âgés de dix-huit ans, sont sélectionnés pour participer au jeu.
Pour cette nouvelle édition, Rick, une jeune femme vive et joviale, est sélectionnée. Le choix lui est donné : refuser sa participation et condamner ainsi sa famille ou accepter d’entrer dans le jeu en sachant qu’elle aura très peu de chances d’y survivre. Pour sauver son père, elle accepte. L’attendent alors huit épreuves et autant de semaines à vivre parmi des jeunes qui, comme elle, n'aspirent qu'à s'en sortir vivants.

Le vainqueur de The Game deviendra un vampire,

les autres mourront…

 

couverture the game 2 E-BOOK PETIT.jpg
THE GAME 2 : Les épreuves

The Game continue.
Seulement deux épreuves sur les huit qui composent ce jeu télévisé sont passées. Les 34 candidats restants doivent continuer à se battre, à se surpasser. En vérité, rien n’est simple dans The Game. Le danger peut frapper à tout moment. Rick en a bien conscience, elle qui vient d’échapper à une tentative d’assassinat. Fort heureusement, elle peut compter sur l’un des vampires qui régissent le monde, un allié qui a établi un lien télépathique avec elle. Mais cela sera-t-il suffisant pour permettre à Rick d’obtenir le soutien des téléspectateurs, dont l’avis est si décisif ? Pourraient-ils l’aider à survivre jusqu’à la finale ? Le voudraient-ils ? Et vous ? 
Que feriez-vous à leur place ?

Le vainqueur de The Game deviendra un vampire,

les autres mourront…

 

couverture the game 3 E-BOOK version fin
THE GAME 3 : La finale

The Game continue. La cinquième épreuve vient de se terminer au sommet d’une tour Eiffel brisée dans un Paris englouti. Seuls seize jeunes femmes et hommes, sélectionnés pour participer à cette édition de The Game, sont encore dans le jeu. Ils doivent survivre à trois autres épreuves pour espérer participer à la grande finale. Rick fait tout pour être parmi ces finalistes. Elle est aidée par un vampire télépathe qui n’hésite pas à lui faire partager son passé, ses pensées et ses sentiments. Adrian a été son mentor puis son ami, et leur lien n’a eu de cesse de se renforcer, d’évoluer en des sentiments plus profonds, plus intimes... Reste que Rick est dans le jeu et que les téléspectateurs ont droit de vie ou de mort sur les candidats. Sans compter que dans l’ombre, les vampires profitent du spectacle et n’ont de cesse d’influer sur celui-ci pour leur bon plaisir.

Le vainqueur de The Game deviendra un vampire,

les autres mourront…

 

couverture the game4.jpg
THE GAME 4 : AFTER

The Game est fini, mais le danger est plus que jamais présent

Rick a remporté le jeu.
Elle s’est élevée en devenant une vampire.
Mais elle n’est pas la seule.
Contrairement aux règles, d’autres joueurs ont été eux aussi transformés. Les faux-semblants de The Game se poursuivent, des manigances se déroulent dans l’ombre.

Accompagnez nos anciens joueurs pour leur entrée au sein du monde vampire : un monde futuriste où se mêlent intrigues, jeux de pouvoir et dangers en tout genre.

Ils ont survécu à The Game,

survivront-ils à cette nouvelle vie ?

 

point-dinterrogation.jpg
THE GAME 5 : NATION VAMPIRE

SUITE PREVUE CETTE ANNEE

EXTRAIT

 

 

Le 29 août 2018 a eu lieu la Purge :

le jour où les hommes ont perdu leur suprématie sur le monde au profit des vampires.

 

 

183 ans plus tard…

 

 

CHAPITRE 1

      

 

 

— Notre première héroïne à avoir recueilli le plus de voix est miss Aubrina ! 

Elle se trouve à nouveau de l’autre côté de la pièce, cette fois-ci sur ma droite. Je ne sais rien de cette fille si ce n’est à quoi elle ressemble et son nom. Je ne l’ai même pas remarquée dans la foule. Elle est sublime dans sa robe sirène aussi scintillante que son portrait affiché sur le pilier qui la domine. Elle sourit, très heureuse et sans nul doute soulagée d’apprendre qu’elle est première dans le classement. Mais rapidement, elle disparaît de notre vue, emportée comme Maerlon dans la pièce en dessous de la nôtre.  

— Vient ensuite mister Enderson !

« Enderson. Évidemment. »

Je me tourne vers lui. Le pilier devant lequel il se trouve scintille déjà pour marquer sa victoire. Il affiche de la joie, mais surtout de la fierté, et c’est ça qui me touche, que je veux aussi ressentir. Déjà, la plateforme sur laquelle il se trouve se met en branle et l’entraîne vers le bas. Il disparaît de ma vue sans m’avoir accordé un seul regard. Toute son attention est restée fixée sur le drone qui s’est placé face à lui et qui recule pour filmer le pilier sur lequel on peut encore voir son portrait avant qu’il ne s’éteigne. Un autre nom est cité par Sir Benjamin, une autre fille qui se voit choisie par le public pour continuer l’aventure. Son pilier scintille. Son visage exprime joie et soulagement. Sa plateforme glisse dans le sol. Elle disparaît comme son image sur le pilier. 

Viennent un nom de garçon, puis celui d’une fille, un garçon, une fille… 

Les noms s’égrènent, les candidats disparaissent, entraînant peu à peu la lumière avec eux alors que les piliers n’ont de cesse de s’éteindre à chaque départ. Nous descendons dans le classement, et mon cœur se serre. Je ne suis pas en tête de liste. 

 — Miss Heleny !

Le soulagement de la savoir en sécurité desserre la tenaille qui m’enserre le cœur. Un jour que je la connais, et déjà je m’y suis tant attachée. Je me penche autant que mes pieds fixés au sol me le permettent. Tout ce que je peux voir d’elle, c’est le pilier au pied duquel elle doit se trouver. Il scintille avant de s’éteindre, plongeant davantage la salle du bal dans la pénombre. La liste des noms reprend. Je reconnais certains d’entre eux rencontrés dans le train : Wallon et Fisher, et également Liu. Mais toujours pas mon nom et nous en sommes au numéro 26. 

 — Miss Johanna !

C’est la vingt-septième. Elle, la rebelle, a réussi à se faire aimer du public.

« Les gens aiment les coriaces. »

 Je ne prends même pas la peine de la chercher des yeux. Je fixe le sol devant moi pour essayer de ne pas éclater en sanglots. Mon cœur, il va éclater tant il bat violemment. J’ai peur, et cette peur est renforcée par la pénombre qui règne à présent dans la salle de bal. Le vingt-huitième est un certain Dallon. Et la liste continue. Le décompte se fait tout seul dans ma tête. Alors que nous passons la barre des 30, je ne veux plus entendre ma propre voix qui décompte dans la tête. Et pourtant, elle continue et évalue la situation : plus que dix places avant la fin. Les dix qui resteront ensuite seront condamnés à mourir. 

« 31. »

Je presse mes mains en m’en broyer les pouces à l’intérieur. 

« 32. »

Trente-deux personnes qui ont réussi là où moi j’ai échoué : plaire au public.

« 33. »

Suis-je vraiment si insignifiante ?

« 34. »

Je perçois une présence. Je tourne la tête vers la gauche, là où se trouvait Enderson, là où à présent règne l’obscurité. Quelque chose s’y dissimule. 

« 35. »

Un nouveau candidat vient d’être choisi, et avec son départ c’est un nouveau pilier qui s’éteint. 

« 36. »

Le danger plane sur nous. 

« Les vampires. »

Cela ne peut s’agir que de cela. Ce sont eux qui se dissimulent dans l’obscurité. C’est plutôt rare qu’ils viennent pour tuer sans attendre les candidats exclus de The Game. C’est rare, mais pas impossible.

« 37. »

Je ne suis pas la seule à avoir peur de cette obscurité, mais surtout de ce qu’elle dissimule. Nous sommes encore treize à ne pas avoir été choisis, sept filles et six garçons. 

« 38. »

— Miss Rick ! 

Toute mon attention se fixe alors sur Sir Benjamin au centre de la pièce. J’ai un doute.

« Il vient vraiment de dire mon nom ? »

Le pilier qui s’est mis à scintiller derrière moi éclabousse de lumière féerique le sol à mes pieds. Je baigne dans cette lumière rouge accompagnée à présent d’éclats blancs. J’ai été nommée ! J’ai été choisie par les téléspectateurs ! Un drone qui vole vers moi filme le choc que cela me cause de me savoir sélectionnée, de me savoir sauvée par les miens. Mais déjà, le sol se met à bouger. La plateforme sur laquelle je suis m’emporte vers le bas. J’entends Sir Benjamin annoncer le nom du dernier garçon sélectionné juste avant que la trappe ne se referme au-dessus de moi. Je suis passée de la pénombre à la clarté. Ici, la lumière est si vive ! C’est la pièce ronde dans laquelle j’ai été préparée.

La plateforme s’arrête ; le mécanisme qui me retient au sol me libère. Je ne bouge pas. Le visage levé vers le plafond, je reste à l’écoute de ce qui se passe là-haut. Je n’entends pas la voix de Sir Benjamin donner le nom de la dernière candidate à avoir été sélectionnée par le public. Saisie d’angoisse, je reste là, figée. Je pressens ce qui va arriver, ce que je viens de justesse d’éviter. Et j’écoute.

C’est à ce moment que les cris éclatent. Du fait de la distance, ils me parviennent étouffés, mais ils sont bien réels. 

Les vampires. Ça ne peut être qu’eux. Ils attaquent les dix filles et garçons qui n’ont pas été choisis par les téléspectateurs. Pour eux, ils tuent ceux avec lesquels je viens de passer la soirée. Parmi eux se trouve Alex. Je n’ai pas entendu le nom du garçon avec lequel j’ai voyagé en train, celui qui a paniqué et attaqué Caitlyn avant que Johanna n’intervienne. Caitlyn avec sa crinière rousse et ses taches de rousseur, elle aussi est en train de mourir là-haut dans cette salle de bal qui, plongée dans le noir, est devenue le terrain de chasse des vampires. Eux, ils peuvent compter sur leurs autres sens hyperdéveloppés pour trouver, attaquer et tuer dix des nôtres bien incapables de se protéger.